Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Information ou Communication
  • : Jean-Paul Busnel, journaliste et éditorialiste, aujourd'hui intervenant-professeur auprès de grandes écoles, notamment SciencesCom, Centrale, Audencia, EAC, et par ailleurs consultant/expert pour les entreprises, porte un oeil critique sur l'actualité
  • Contact

Citation du jour

sas_titre-1.jpg- Tout Etat libre où les grandes crises n'ont pas été prévues est à chaque orage  en danger de périr.

.

Jean-Jacques ROUSSEAU

Agenda

 

 

Archives

24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 09:55

LES SABLES-D’OLONNE.- Le compte à rebours a débuté aux Sables-d’Olonne, lieu de départ dans l’Ouest de la France de la  sixième édition du Vendée Globe. Déjà, deux bateaux, le « PRB » de Vincent Riou et le « Fondation Océan Vital » de Raphaël Dinelli, ont pris leurs « quartiers » sur les pontons de Port-Olona. Et tous les navigateurs et leurs équipes devraient se succéder afin d’être amarrés au port, comme le règlement l’exige, au plus tard le 18 octobre prochain. Ce sera ensuite la grande fête au « village » avec les familles, les amis, les sponsors et le public avant l’appel du large le 9 novembre prochain.

 En tout, ce sont trente navigateurs de sept nationalités différentes qui sont attendus dans le port vendéen. Il y aura, bien sûr, les « habitués », Vincent Riou, Jean Le Cam, Mike Golding, Roland Jourdain, Marc Thiercellin et autres Loïc Peyron, quelques petits nouveaux dont Yann Elies et Armel Le Cleac’h et deux jeunes femmes, Dee Caffari et Sam Davies qui ne pourront pourtant faire oublier l’absence d’Ellen MacArthur. Quant à leurs « 60 pieds Open », des voiliers d’un peu plus de 18 mètres, dont 20 tout neufs construits pour l’occasion, ils ont des noms de pizzas, de fromages, de cheminées, de compagnie aérienne, d’agence immobilière, de tailleur de mode, de vérandas et d’autres produits qui cachent en fait bien des prouesses techniques en fibres de carbone, des mâts-ailes avec outriggers, des quilles de sous-marin nucléaire ou des safrans en « tissé 3D ».

A participation record, public record, les organisateurs attendent aux Sables-d’Olonne plus de 800.000 spectateurs et près d’un millier de bateaux sur l’eau le jour du départ. Autant dire que la ville, le Conseil général et le comité de course ont prévu des mesures de sécurité draconiennes, tant pour la course elle-même que pour ceux qui viendront l’ applaudir. Déjà, la ville est prise d’assaut chaque week-end par nombre de curieux qui attendent avec impatience l’ouverture du village départ où ils pourront acheter leur casquette ou leur polo. Histoire de pouvoir dire à tout vent « j’y étais ». Enfin, signe des temps, la météo semble enfin de la partie après avoir boudé la Vendée tout l’été.

Record à battre : 87 jours autour du globe. Philippe de Villiers, président du Conseil général de la Vendée, aimerait sûrement bien, pour la symbolique, qu’un navigateur « accroche » le chiffre de 85. En tout cas, ils seront au moins sept marins à pouvoir prétendre au podium. Mais il leur reste beaucoup moins de temps pour finir de s’y préparer.
Jean-Paul BUSNEL

Partager cet article

Repost 0
Published by La crise n'est pas une fatalité
commenter cet article

commentaires