Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Information ou Communication
  • : Jean-Paul Busnel, journaliste et éditorialiste, aujourd'hui intervenant-professeur auprès de grandes écoles, notamment SciencesCom, Centrale, Audencia, EAC, et par ailleurs consultant/expert pour les entreprises, porte un oeil critique sur l'actualité
  • Contact

Citation du jour

sas_titre-1.jpg- Tout Etat libre où les grandes crises n'ont pas été prévues est à chaque orage  en danger de périr.

.

Jean-Jacques ROUSSEAU

Agenda

 

 

Archives

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 11:21

Le fin du fin de la réflexion, le summum de l’intelligence a sans doute été atteint hier par François Hollande, en pleine période troublée. Ce dernier a, en effet, annoncé que le PS « reviendra sur toutes les baisses d’impôts sur le revenu qui ont été accordées sur les tranches supérieures du barème » depuis 2002, s’il arrive au pouvoir en 2007. En clair, ce « Robin des Bois » de l’IRPP veut reprendre aux « riches » ce qu’ils ne donnent déjà pas aux pauvres mais à la dette publique, détruire le bouclier fiscal plafonnée pourtant à 60% et promet même qu’il ne sera pas question d’exonération fiscale, même partielle, de la résidence principale. Bref, le Premier secrétaire du parti semble avoir oublié quelle est la main qui lui verse ses confortables émoluments et les règles élémentaires d’une saine gestion qui passe d’abord par l’augmentation du nombre des assujettis plus que par l’assiette d’une contribution. Mais il a peut-être quelques excuses et il n’aime sans doute pas Johnny Hallyday.

Il reste à espérer que la compagne de celui qui n’est que la moitié d’une candidate aura plus de lucidité et un autre raisonnement comptable. Et qu’elle penchera d’abord sur une remise à plat des finances publiques qui représentent sans doute la pire des « évasions » fiscales et des injustices sociales.

Le problème devra pourtant bien, un jour, être traité avec courage et détermination. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, tant à droite qu’à gauche. Et ce qui n’est jamais le cas en période électorale. Chacun attend toujours en effet, surtout ceux qui payent, la baisse de 30% des impôts sur le revenu promise, dans un excès de démagogie, par Le Président Chirac. Enfin, nul n’est dupe de la déclaration « malhonnête » du ministre de l’Economie parlant, hier, du futur prélèvement à la source et annonçant pour 2008 une « année blanche sur le plan fiscal ». Car, en fait d’année blanche, chacun doit savoir qu’il paiera sur la base de ses impôts de l’année précédente.

Toutes ces déclarations électoralistes de « bas étage » montrent bien que, sur ce sujet, le niveau de réflexion au sommet de la société française n’a guère évolué. Les partis politiques font de la dissimulation et de la propagande là où il faudrait faire de la pédagogie et de la transparence. Ils rivalisent d’effets d’annonce et de dénonciations pour éviter finalement d’avoir à se prononcer sur une réforme en profondeur qui risquerait de leur… « péter » au nez.

Partager cet article

Repost 0
Published by le blog-notes de Jean-Paul Busnel - dans jpbusnel
commenter cet article

commentaires