Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Information ou Communication
  • : Jean-Paul Busnel, journaliste et éditorialiste, aujourd'hui intervenant-professeur auprès de grandes écoles, notamment SciencesCom, Centrale, Audencia, EAC, et par ailleurs consultant/expert pour les entreprises, porte un oeil critique sur l'actualité
  • Contact

Citation du jour

sas_titre-1.jpg- Tout Etat libre où les grandes crises n'ont pas été prévues est à chaque orage  en danger de périr.

.

Jean-Jacques ROUSSEAU

Agenda

 

 

Archives

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 12:22

Avec la simple suppression du bouclier fiscal, la grande réforme fiscale promise jadis par le candidat Sarkozy a été remise sine die par le Président du même nom. Sauf que plus tard sera sans doute trop tard et que, une fois de plus, rien ne sera résolu. Car nous avons, en France, la fiscalité la plus compliquée et la plus bête du monde, faite de strates de toutes les grandeurs, de niches en tout genre et d'abattements tout aussi spectaculaires que stupides. Et, au regard de ces recettes qui ne suffisent plus, d'années en années, à payer les intérêts de la dette, on oublie toujours l'essentiel, à savoir diminuer les dépenses.

Ainsi, nos 101 départements disputent toujours la vedette à notre vingtaine de régions, engraissant nombre d'emplois publics ou territoriaux qui ne produisent rien. Nous avons toujours et encore près de 1.000 parlementaires contre moins de 500 aux USA pour un pays six fois plus grand que la France. Nous entretenons toujours l'illusion, chère payée, de proximité avec nos 36.000 communes et leurs milliers de districts, communautés de communes ou autres pays. Qui délèguent à leur tour, et à tour de bras, leurs compétences en matière d'eau, d'assainissement, etc...

La bonne fortune des Français serait de connaître enfin un homme politique vertueux qui déciderait une fois pour toutes, comme toute famille avisée, de ne pas dépenser plus que ce qu'll gagne. Et si possible de mettre de l'argent de côté. Malheureusement, cet homme politique n'est pas encore.... né.

Ce qui n'est pas le cas des contribuables.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La crise n'est pas une fatalité
commenter cet article

commentaires